Quelles sont les missions d’un expert-comptable ?

Un allié précieux pour les chefs d’entreprise, l’expert-comptable se présente comme un professionnel de la comptabilité, mais pas seulement ! Il est aussi un spécialiste de la fiscalité, de la finance, du droit et de la gestion d’entreprise. Autrement dit, la profession d’expert-comptable est une profession pluridisciplinaire.

Ainsi, les missions d’un expert-comptable peuvent être plurielles et diversifiées selon les besoins de l’entreprise. Toutefois, l’on peut distinguer ses missions principales de ses missions exécutées à titre accessoire.

Un expert-comptable est un professionnel de la comptabilité. Il tient, contrôle, surveille, redresse la comptabilité des entreprises et entités juridiques auxquelles il n’est pas lié par un contrat de travail. Il établit les bilans et comptes de résultat des entreprises, artisans, établissements, agriculteurs, etc.

En France, la profession d’expert-comptable est réglementée par l’ordonnance du 19 septembre 1945 (n° 45-2138) et le décret du 30 mars 2012 (n° 2012-432). L’expert-comptable doit être inscrit auprès de l’Ordre des experts-comptables. Cette activité est considérée comme une profession libérale.

L’expert-comptable ne se contente pas seulement d’arrêter des comptes de l’entreprise. Il conseille les dirigeants en matière de gestion, fiscalité, organisation….

À quoi sert un expert-comptable ?

Avec sa formation et son expérience, l’Expert-Comptable est au cœur de la vie des entreprises. Traditionnellement, sa première mission est d’établir les comptes annuels ainsi que les documents fiscaux obligatoires des entreprises clientes. Au-delà de ces aspects techniques, il assiste et conseille l’entreprise et son dirigeant pour tous les choix de la vie de l’entreprise, depuis les orientations stratégiques jusqu’à leur mise en œuvre opérationnelle (organisation, ressources humaines, tableaux de bord, aspects juridiques fiscaux et sociaux, gestion du patrimoine…).

Professionnel de la comptabilité, l’expert-comptable joue un rôle de contrôle et de conseil. Il s’assure que les comptes de la société respectent la législation comptable. L’expert-comptable informe les dirigeants sur la santé de leur structure, notamment en leur présentant certains indices de performance. C’est lui qui est chargé d’établir un bilan prévisionnel lorsque l’entreprise souhaite obtenir un prêt. L’expert-comptable peut être appelé à intervenir auprès d’entreprises commerciales, d’entreprises civiles ou d’organismes à but non lucratif.

Pourquoi dit-on de l’expert-comptable qu’il est le « bras droit » du chef d’entreprise ? Si l’expression est bien entendu imagée, elle signifie que son rôle est de faciliter la prise de décision du dirigeant dans bon nombre de domaines. L’expert-comptable est alors le conseiller privilégié avec qui il est possible d’échanger pour avancer et prendre les bonnes décisions au bon moment. Sa vision transversale des entreprises qu’il accompagne lui confère un rôle stratégique pour chacun des dirigeants dont il s’occupe. Il est alors une sorte de coach au quotidien. Le coach peut se transformer en médecin de l’entreprise quand celle-ci traverse une période de turbulences ou de grandes difficultés.

L’expert comptable est un professionnel de la comptabilité dont le rôle va beaucoup plus loin que l’établissement des comptes de l’entreprise : C’est un véritable partenaire du dirigeant qui fournira des conseils en matière juridique, fiscale, sociale, comptable voir même patrimoniale.

Le rôle de l’expert comptable est très important pour les entreprises, que ce soit lors de sa création, de son développement ou de sa transmission.

L’expert comptable peut jouer un rôle important en intervenant dans une création d’entreprises, et il peut intervenir bien au-delà que dans le cadre de la réalisation du bilan prévisionnel de l’entrepreneur.

En s’appuyant notamment sur les données chiffrées issues des documents prévisionnels, l’expert comptable pourra conseiller le créateur ou repreneur d’entreprise sur plusieurs étapes déterminantes du projet :

Conseiller l’entrepreneur sur le choix de son statut juridique ; Orienter l’entrepreneur sur son statut social : TNS ou salarié ? Participer à l’optimisation fiscale du projet ; Conseiller l’entrepreneur sur son choix en matière de financement…

L’expert comptable peut donc jouer un rôle beaucoup plus important que de réaliser uniquement le bilan prévisionnel de l’entrepreneur, c’est un véritable accompagnateur pour le futur chef d’entreprise. Bien entendu, c’est à l’entrepreneur de définir les points sur lesquels l’expert comptable doit intervenir ou non, car il ne faut pas.

Les missions principales d’un expert-comptable

Établissement des comptes annuels

Au cours de l’existence de l’entreprise, le gérant ou dirigeant peut confier tout ou une partie de la comptabilité à un expert-comptable. Ce dernier sera donc tenu d’établir les comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) à la fin de l’exercice, et de réaliser les déclarations fiscales et sociales. La consolidation des comptes des groupes de société incombe également à l’expert-comptable.

De ce qui précède, l’expert-comptable peut donc jouer un rôle d’intermédiaire pour répondre aux besoins d’information comptable et financière des divers agents économiques (États, banquiers, etc.).

Examen des comptes annuels

Dans le cadre de sa mission d’examen limité, l’expert-comptable est tenu d’attester la régularité et la sincérité des comptes annuels de l’entreprise. Donc, faire en sorte qu’ils reflètent une image fidèle de la situation financière de l’entreprise à la fin de l’exercice. Et assurer qu’ils respectent la législation comptable en vigueur.

À l’issue de l’examen, l’expert-comptable peut relever un élément qui remet en cause la bonne tenue des comptes, et exprimer une opinion motivée sur ces derniers.

Audit contractuel

Pouvant être demandé par l’entreprise elle-même ou par un tiers, l’audit contractuel a pour objectif d’émettre une opinion sur le compte d’une société dans le cadre d’un rapprochement, d’une acquisition ou d’une restructuration.

Ainsi, l’expert-comptable peut intervenir dans de nombreux domaines pour la réalisation de l’audit : audit des assurances de l’entreprise, de la valorisation de stocks, du système d’information, du système d’organisation, etc.

La mission principale d’un expert comptable est bien entendu d’ordre comptable, et elle peut être décomposée en trois missions :

Mission de présentation des comptes annuels

Le chef d’entreprise choisit ici de confier tout ou partie de sa comptabilité à son expert comptable. Il s’agira notamment ici de la tenue de la comptabilité, de la révision comptable, de l’établissement des comptes annuels, de la réalisation des déclarations fiscales et sociales.

Mission d’examen limité des comptes annuels

Dans le cadre de la mission d’examen limité, l’expert comptable devra attester qu’il n’a relevé aucun élément qui ne remet en cause la sincérité et la régularité des comptes annuels, et l’image fidèle de l’entreprise.

Mission d’audit contractuel

Dans le cadre d’une mission d’audit contractuel, l’expert comptable doit certifier que les comptes concernés sont réguliers et sincères et donnent une image fidèle de l’entreprise.

Pourquoi faire appel à un expert-comptable ?

Faire appel à un expert-comptable n’est pas une obligation. Cependant, les avantages de ce professionnel peuvent être multiples pour une entreprise. DÉLÉGUER POUR SE CONCENTRER SUR L’ESSENTIELFaire appel à un Expert-Comptable vous permet d’optimiser votre tempsEn tant que chef d’entreprise,votre temps est précieux. Pour vous permettre de rester concentré sur l’essentiel, ce professionnel vous accompagne dans la gestion de votre comptabilité au jour le jour.

Etre accompagné lors des décisions stratégiques

Conseiller par excellence du chef d’entreprise,votre expert-comptable est une aide précieuse dans toutes vos décisions stratégiquesDu projet de création aux opérations de croissance, en passant par les périodes délicates, il envisage toutes les solutions qui s’offrent à vous et vous aide à choisir les options fiscales et juridiques les plus adaptées à votre situation. Comptabilité, fiscalité, finances, stratégie, droit des sociétés ou encore paye des salariés, ce professionnel a une vision globale en vue de l’optimisation de votre activité. Son objectif ? Vous donner de la visibilité et vous conseiller pour vous permettre degagner en compétitivité.

Évoluer en toute sérénité

Votre expert-comptable s’assurera pour vous du respect de vos obligations et de la mise en conformité avec les réglementations en vigueur. C’est une véritable garantie pour la cohérence et la vraisemblance des documents financiers établis. De plus, grâce à son expertise, il mettra tout en œuvre pour prévenir les risques : détection, évaluation, prévention et accompagnement. Membre d’une profession règlementée placée sous l’autorité de l’Ordre des Experts-Comptables, votre expert-comptable  est soumis à une déontologie rigoureuse. Vous avez ainsi l’assurance d’une totale confidentialité et d’une entière impartialité.

Comment choisir son expert-comptable

Une entreprise, quel que soit sa taille ou son secteur d’activité, a l’obligation de fournir une comptabilité en règle. Avoir recours à un expert-comptable permet d’externaliser la production de documents comptables. Choisir un expert-comptable est une démarche importante pour une société, puis qu’il s’agit d’un interlocuteur privilégié autant pour la production des documents obligatoires que pour l’analyse financière de l’entreprise. Différents critères de choix interviennent dans cette opération, comme la détermination des besoins de l’entreprise, mais aussi sa taille et son secteur d’activité.

Choisir son expert-comptable en fonction de ses besoins

Avant de choisir son expert-comptable, le responsable financier doit établir la liste de ses attributions. Il n’y a pas d’obligation de sous-traiter la comptabilité, le chef d’entreprise pouvant la traiter lui-même ou choisir de déléguer tout ou partie de cette activité à des salariés en interne, selon la taille de l’entreprise.

Aucune réglementation de diplôme n’est prévue pour les salariés qui effectueront la comptabilité. Il appartient au responsable financier de déterminer en fonction de ses ressources quels actes seront externalisés et lesquels ne le seront pas : les experts-comptables se chargent en général de la révision comptable, de l’enregistrement des opérations, de l’édition des bilans et des déclarations fiscales. Ils peuvent toutefois aussi intervenir sur du conseil juridique et financier sur demande. La première étape du choix est donc l’établissement d’un cahier des charges précis.

Prendre en compte la taille et le secteur d’activité de l’entreprise

Mieux vaut choisir son expert-comptable parmi des cabinets dont la clientèle se rapproche le plus de l’entreprise concernée. Se renseigner auprès de l’OEC, l’Ordre des experts-comptables, peut être une première étape pour trouver les cabinets les plus proches en termes de secteur d’activité et de localisation. Si l’entreprise compte un effectif restreint, il est préférable de choisir un cabinet à taille humaine, au sein duquel l’interlocuteur sera toujours le même. Demander des références est utile pour trouver un comptable qui accompagnera l’analyse financière de l’entreprise en toute confiance.

Quels critères spécifiques pour choisir son expert-comptable

Comme dans le cadre d’un recrutement classique, le chef d’entreprise doit avoir une relation privilégiée avec son expert-comptable. La procédure pour sélectionner ce dernier doit donc se rapprocher de celle que l’on adopte en recrutant un salarié ; la prise de rendez-vous préalable est un bon moyen pour déterminer la ponctualité, la disponibilité et l’écoute du comptable. Dans cette phase de choix, l’écoute que témoignera le professionnel aux besoins de l’entreprise est un critère déterminant. En ce qui concerne le prix de ses services, sachez qu’un exp