toute l'actualité de l'assurance, de la finance, et de l'entreprise

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment expliquer la blockchain simplement ?

expliquer blockchain
Sommaire

Les cryptomonnaies ont envahi l'univers de l'argent et ont révolutionné les méthodes de paiement en ligne. Ces dernières ont quelques caractéristiques qui les rendent aussi intéressantes : elles sont décentralisées, dématérialisées et 100 % sécurisées. 

Alors, qu'est-ce que la blockchain ? Comment fonctionne-t-elle ? Comment expliquer son mode de fonctionnement de manière simple ? C'est ce que nous allons voir tout de suite, dans l'article qui suit. 

Définition de la blockchain

Effectivement, cette monnaie digitale n'a aucun support physique, c'est pourquoi elle est dite, dématérialisée. Elle n'est également, pas régulée par les instituts et les organisations bancaires comme pour l'Euro ou le Dollar, c'est pourquoi, elle est dite décentralisée. expliquer blockchain

Pour assurer ce mode de fonctionnement, un réseau informatique intervient. Il est dit : blockchain.

Les blockchains sont un réseau informatique qui permet d'échanger et de stocker des valeurs sur le net, sans passer par les banques (intermédiaire centralisé). Ce sont des moteurs intelligents qui se basent sur des technologies du web décentralisé. 

En fait, la blockchain est aussi considérée comme une base de données qui contient toutes les données et les historiques des transactions depuis leur première apparition.
Pour assurer l'anonymat des utilisateurs, cette base de données est distribuée et sécurisée : elle n'utilise aucun intermédiaire, elle est partagée par tous les utilisateurs et fonctionne selon un processus de minage. 

Pour vous simplifier un peu l'idée, vous pouvez considérer la blockchain comme un grand livre comptable anonyme, infalsifiable et complètement anonyme. 

A lire aussi :  Est-ce une bonne idée d'investir dans le bitcoin en 2022 ?

Où est-ce qu'elle est située cette blockchain ?

La première blockchain a vu le jour en 2009 avec l'apparition du bitcoin. Elle a été développée et lancée en ligne par un groupe anonyme qui se cache derrière le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Cette dernière peut être considérée comme l'architecture sous-jacente des autres blockchains apparues ultérieurement. 

Le Bitcoin et la blockchain ont été lancés en ligne ensemble certes, mais aujourd'hui, il existe plusieurs autres cryptos et blockchains associées. 

Le principe de la blockchain est même utilisé au sein de certaines entreprises. Celles-ci créent ce qu'on appelle des Blockchains privées qui ont un accès limité. 

Comment ça marche une blockchain ?

Maintenant que vous avez une petite idée sur la blockchain, venons découvrir son fonctionnement. 

Commençons par savoir que toutes les blockchains (du moins, celles liées aux cryptomonnaies), fonctionnent avec des tokens programmables (ce sont les jetons de chaque monnaie cryptographique). Par exemple, le fameux Bitcoin est l'une des monnaies digitales programmables. 

Les transactions qui sont effectuées entre les différents utilisateurs sont toutes regroupées sous forme de blocs. Chaque bloc se valide par un nœud dit, "mineur." 

Toujours avec l'exemple du bitcoin, ce mineur utilise une technique dite Proof of Work (ou preuve de travail en français).  Cette technique permet de résoudre les différents problèmes d'algorithme. 

Chaque blockchain et chaque cryptomonnaie fonctionne selon une technique différente. 

Une fois le bloc est validé, il est directement ajouté à la blockchain. La transaction est maintenant disponible mais surtout visible pour le reste des utilisateurs. 

A lire aussi :  Quelle est la meilleure cryptomonnaie dans laquelle investir en 2022 ?

Tout ce processus dure 15 minutes pour le Bitcoin, mais cette durée diffère d'une crypto à une autre, pour l'Ethereum par exemple, cela ne prend que 15 secondes !

Quels sont les potentiels de la blockchain ?

Anonymat, décentralisation, transparence … toutes ces caractéristiques offrent des potentiels beaucoup plus larges à la blockchain. On peut donc, l'utiliser dans divers domaines autres que celui de la monnaie. 

Voici une liste non exhaustive des domaines d'application de la blockchain :

  • Le domaine de la monnaie ; 
  • La tokenisation des actifs de valeur : jeux vidéos, immobilier, œuvres d'art ;
  • Des applications de certification ;
  • Des applications financières plus compliquées comme les assurances, les prêts bancaires, les hedge funds ….

La blockchain permet d'avoir une plus large perspective et ouvre la voie vers un nouveau monde digital, un monde décentralisé, n'obéissant à aucune restriction. 

La croissance révolutionnaire et exponentielle de la blockchain vient en premier lieu de la convergence entre les blockchains privées et publiques. Elles forment un écosystème sécurisé et rassurant pour les fournisseurs, mais aussi, pour les clients.