toute l'actualité de l'assurance, de la finance, et de l'entreprise

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pourquoi la blockchain est en avance sur son temps ?

pourquoi blockchain est en avance sur son temps
Sommaire

Si on remonte un peu dans le temps, on va se rendre compte que la blockchain est la base qui a révolutionné l'univers de l'argent ! Eh oui, sans la technologie de la blockchain, les cryptomonnaies n'auraient certainement pas vu le jour !

Son apparition remonte à l'année 2009, simultanément avec la naissance du bitcoin. Anonyme, décentralisée et dématérialisée, la blockchain possède plusieurs caractéristiques qui la rendent très en avance par rapport à son temps. De plus, jusqu'aujourd'hui, on ignore toujours qui est derrière cette invention légendaire. Le nom qui revient à chaque fois, "Satoshi Nakamoto," n'est qu'un pseudonyme. Alors, que se cache-t-il derrière ce réseau mystérieux ? Découvrons ceci tout de suite, dans l'article qui suit. 

Qu'est-ce que la blockchain ?

Loin d'être un simple Buzzword, la blockchain est une véritable révolution dans le monde des technologies. Ses utilisations s'élargissent de plus en plus et son concept attire de plus en plus d'entreprises qui l'utilisent de manière privée. Mais qu'est-ce que la blockchain exactement ? pourquoi blockchain est en avance sur son temps

En fait, on tient à préciser que le concept de la blockchain est très compliqué à appréhender, mais on va essayer de le simplifier pour vous. 

La chaîne de blocs ou la blockchain est une technologie ingénieuse permettant de transmettre des données de manière anonyme, sécurisée et transparente. Elle ne se base sur aucun organisme central, c'est pourquoi, elle est dite décentralisée. 

De plus, elle sert également de base de données puisque l'historique de toutes les transactions effectuées par chaque utilisateur depuis sa toute première apparition, y est toujours inscrite.

A lire aussi :  Y a-t-il des risques à investir dans des bitcoins ?

On peut utiliser la blockchain de trois manières différentes :

  • Pour transférer des actifs ; 
  • Pour assurer la traçabilité des produits et des actifs ; 
  • Pour les smart contracts ou l'automatisation des contrats

Mais cette polyvalence n'est pas le seul point fort de la blockchain. Elle a la particularité d'être décentralisée. Ce qui signifie qu'elle n'est hébergée par aucun serveur et personne ne la contrôle. 

Ainsi, il n'y a absolument aucun intermédiaire entre les utilisateurs. Toutes les informations sont anonymes car elles sont protégées par des procédés cryptographiques compliqués. Explication. 

Comment fonctionne une blockchain ?

Le fonctionnement de la blockchain se base sur les NFT. Ce sont des jetons non fongibles, disposant d'un certificat d'authenticité, ce qui fait qu'ils sont impossibles à répliquer (comme les chefs-d'œuvre, les œuvres d'art…). 

Ici, ils représentent des fichiers numériques infalsifiables, conçus justement par la blockchain. Celle-ci, inscrit une sorte de preuve de propriété pour les actifs échangés. 

Les NFT sont la raison pour laquelle, l'Ethereum est aujourd'hui très prisé par les utilisateurs, car sa blockchain comporte plusieurs NFTs. 

La blockchain du Bitcoin 

La blockchain la plus célèbre est sans doute celle du bitcoin. Cette dernière est publique est donc, tout le monde peut y accéder. Pour utiliser les bitcoins de cette chaîne de bloc, il faut tout d'abord créer un portefeuille électronique téléchargeable sur les différents stores des applications, mais aussi, disponibles sur les plateformes des différents courtiers en ligne. 

A lire aussi :  Quelle est la meilleure cryptomonnaie dans laquelle investir en 2022 ?

Certaines plateformes permettent toutefois, d'acheter du bitcoin avec de l'argent fiduciaire comme l'euro, le dollar ou encore le yuan, comme Paymium. 

Ce qui distingue le bitcoin, c'est le fait qu'il soit très volatile.  On a déjà enregistré une variation de 20 % en seulement 24 heures !  Cette énorme volatilité revient au fait qu'il soit très prisé par les utilisateurs (mais aussi, à l'absence d'un organisme qui permet de réguler ses variations, ainsi, ses variations sont complètement aléatoires). 

C'est justement pourquoi, l'ACPR (l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) et l'AMF (l'Autorité des marchés financiers) ont mis en garde les traders français sur les risques liés à la spéculation sur les variations du bitcoin.

Cette organisation peut aussi bien s'effondrer de la même manière qu'elle est en train d'augmenter. Jusqu'à ce jour, l'achat et la vente des bitcoins se font d'une façon aléatoire, loin de toute réglementation, c'est pourquoi, les investisseurs s'exposent à beaucoup de risques.