toute l'actualité de l'assurance, de la finance, et de l'entreprise

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Quelle est la différence entre un manager et un leader ?

Sommaire

Leadership et management sont deux notions ressemblantes que l’on retrouve souvent dans le monde des affaires. Il faut pourtant les dissocier afin de comprendre leur portée. Une personne peut être manager et leader à la fois comme elle peut être manager sans être leader. La différence entre le manager et le leader se trouve à divers niveaux et il est important de les notifier.

L’autorité

Le manager est une autorité de la société qui est nommée par ses supérieurs. Il s’agit d’une fonction pour laquelle d’importantes qualifications sont requises. Il adopte l’un des styles de management préétablis. Il suit des règles et reproduit des schémas qu’il a lui-même appris auprès d’autres managers. Son style de management est souvent rigide et laisse peu de place à la créativité. Par contre, le leader n’est pas nommé, mais suivi. Son autorité naturelle lui est reconnue grâce à la valeur de ses idées et de sa vision. Il reste lui-même en toute situation. Il est honnête et transparent. Son charisme est sa plus grande qualité et lui permet de se faire remarquer et admirer.

La gestion

La relation entre un manager et ceux qu’il manage est souvent une relation de contrôle. Les employés suivent les ordres et n’osent pas donner leur point de vue ou trouver quelque chose à redire. Ils sont censés répondre aux attentes du manager afin qu’il puisse atteindre son but. La relation entre le leader et ceux qui le suivent est tout autre. Il s’agit d’une relation de coopération. Il se rend disponible, écoute et cherche à comprendre le point de vue de chacun. C’est ce qui crée une relation de confiance au sein de l’entreprise. Le leader traite les autres comme des collaborateurs plutôt que comme des employés. Ces derniers se trouvent finalement être des admirateurs.

A lire aussi :  Quel logiciel pour petite entreprise ?

L’approche

Le manager est censé montrer des résultats pour que son rendu puisse être apprécié par ses supérieurs. Pour ce faire, il utilise une approche de contrôle de risques. Minimiser les pertes ou les éviter, c’est ce que vise, à tout prix, le manager. Le moindre contretemps pourrait menacer ses résultats ou même le sortir des canevas préétablis.

Le leader par contre, il n’hésite pas à prendre de risque. Son approche à lui est bien plus libre. Afin d’atteindre ses résultats, il essaie de nouveaux concepts et emmène ses collaborateurs à faire de même. La peur de l’échec ne l’effraie pas. Au contraire, l’échec est pour lui un moyen d’apprendre plus et de s’améliorer au jour le jour. C’est ce qui lui permet de prendre des paris risqués qui parfois lui font gagner gros.

Les rapports

Le manager pense très peu à ses rapports humains avec ses employés. Ce qui l’intéresse le plus, ce sont les résultats, peu importe celui qui l’apporte. Cette manière de gérer ses rapports fait de lui une personne inaccessible la plupart du temps. Le leader est par ailleurs une personne ouverte qui accorde énormément d’importance à ses rapports humains. Ses collaborateurs sont sa famille. Il veille donc à leur bien-être ainsi qu’au respect de leurs opinions. C’est ce qui fait de lui une personne admirable et digne de confiance avec qui tout le monde veut travailler.

A lire aussi :  Comité d’entreprise (CE) : Comment ça fonctionne ?

Le but

Le but du manager dans une société est d’attendre des objectifs. Il met en place des mesures pour les atteindre et veille à ce que chacun de ses employés s’y tienne. Le leader par contre, son objectif ressemble plus à une vision, un idéal. Il emmène chacun de ses collaborateurs à épouser sa vision et à en faire la leur.

En somme, le leader est celui avec qui tout le monde a envie de travailler. Il possède de nombreuses qualités et vise toujours un idéal. Il est possible d’être un bon guide tout en étant manager. Il suffit de concilier les qualités du leader avec la fonction du manager.